TOURNÉE EURO...

Pas encore complet… Mise à jour le 29 octobre 2001. 
Revenez, car je vais rajouter des anecdotes petit à petit. 

LE MEILLEUR CONCERT DE LA TOURNÉE (D’APRÈS LORRAINE)
Strasbourg, France… le 9 juin 2001 à la Laiterie
  
Il est tôt et nous quittons une petite Auberge pas loin de Lyon pour Strasbourg. Nous prenons la route pour notre dernier concert de cette fabuleuse tournée Européenne. Ceci sera probablement le concert le plus important de la tournée. Nous jouons avec Skarface de Paris et Dr. Ring Ding d’Allemagne. Ces deux groupes sont très bien connus et leurs spectacles respectifs bien fréquentés! En plus la réputation des Skafest à la Laiterie est fameuse. Nous arrivons en avance pour le « 
sound-check » et quelqu’un du club vient nous annoncer que nous sommes le seul groupe à jouer ce soir! Non… c’n’est pas vrai! Je ne veux pas croire mes oreilles, quelle catastrophe, que vont-ils faire? Heureusement pour nous, ils décident de ne pas annuler le concert, ils ouvriront les portes pour un concert gratuit (et rembourseront les $20 d’admission pour ceux qui ont déjà leurs billets). Je suis un « paquet de nerfs »… Le Skafest 17 de juin 2001 mettra en vedette les seuls et uniques « Kingpins »… Je ne peux pas rester assis dans l’arrière scène, je dois marcher... Je regarde dans le hall d’entrée et je vois beaucoup de gens qui boivent, qui discutent et je me demande à quoi ils pensent… Certains sont venus de très loin pour voir ce concert! J’ai appris après le concert que certains étaient venus voir les Kingpins car ils avaient entendu parler d’un autre spectacle (en Suisse, en Belgique, en Allemagne ou ailleurs en France)! La Laiterie est un endroit idéal pour un concert. La scène est très grande et l’atmosphère est incroyable… Les spectateurs de la Laiterie sont incroyables, ils donnent beaucoup d’énergie au groupe! La salle est remplie et nous entendons parler à travers le rideau. La musique d’ambiance arrête et la foule se met à siffler, à applaudir, et à hurler! Ca n’a pas pris longtemps avant d’avoir une bonne piste de danse, et je suis partie en «crowd-surf » pendant le solo de saxophone dans Shame and Scandal. Vers la fin du spectacle entre chaque chanson, on se croyait dans un match de foot (soccer), avec le ronronnement rrrrrrrrraaaaaaaaahhhhh de la foule!!! Nous avons fait trois encores et ils en voulaient encore… Après le spectacle nous avons rencontré beaucoup des gens de la foule dans le foyer et avons signé pleins d'autographes… Je suis tombée amoureuse de la Laiterie et leur foule!

LE DEUXIÈME MEILLEUR CONCERT DE LA TOURNÉE!!! (D'après Lorraine)
Paris, France - Le 18 mai, 2001 à la Flèche d 'Or
   Je voulais que rien ne puisse nous empêcher d’arriver au premier spectacle de notre première tournée européenne. Nous sommes arrivés le 17 mai dans l’après-midi et j’ai décidé que puisque le club fournissait une endroit pour dormir le lendemain, que ce serait le meilleur endroit pour commencer notre recherche… Les gens du bar étaient charmants. Ils nous ont invité à dormir dans leur squat les deux soirs. Un squat… Et oui, ça craignait, mais puisque nous étions déjà arrivés et que nous avions le choix de surveiller le véhicule et tous nos bagages ou d’être libre de se promener, nous avons choisi de se promener. Si je suis destinée à perdre tous mes trucs, ce sera une partie de l’aventure… à la fin, on s’inquiétait pour rien, puisque c’est un endroit très sécuritaire et les gens sont très gentils!
   Le lendemain, j'ai fais visiter Paris à Josh et Jon, puisque j’étais déjà venu pour un petit séjour de travail. Nous avons tout fait à pied: la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, la tombe de Jim Morrison (plus pour Paddy qu’autre chose, nous avons pris des photos, mais la photo avec moi n’a pas réussi – voir plus tard dans la chronique sur Kontich, Belgique pourquoi…). Mes jambes étaient totalement crevées quand nous avons fait le test de son, mais nous avons bien bouffé - avec un bon vin et un bon petit café … On m’a informé que le spectacle serait diffusé sur le web le soir même, alors d'urgence j’ai envoyé un petit message à ma liste (vous…) Je bavardais avec George (un ancien Montréalais, fan des Kingpins qui demeurait maintenant à Paris) et la salle ne se remplissait pas très vite. J’avais oublié que les Parisiens aiment veiller tard! Alors j’étais assez nerveuse, mais heureusement, avant de jouer, il y avait plein de monde, nous avons vite remplie la piste de danse, et le spectacle en était des plus énergiques! La foule dansait, applaudissait et hurlait!!! Nous avons joué deux «sets» complets et avons signé pleins d’autographes après!
Nous avons invité sur scène notre cher ami et ancien des Gangster Politics Simon Angell (qui joue sur Plan of Action) pour jouer quelques chansons avec nous!  Ils nous a offert d’excellents solos, et s’est bien amusé avec nous. Simon était revenu du Maroc et vivait à Paris! Il est maintenant de retour à Montréal et sera avec nous pour le Warped Tour, car Jon est retourné en Suisse pour plus d’un mois!!! Voici une autre histoire!) Enfin… Quelle façon extraordinaire de commencer notre aventure! Nous avons été très encouragés!
   Si jamais vous êtes à Paris et vous cherchez un club avec une bonne ambiance où ils font de bons spectacles, essayez donc la Flèche d’Or http://flechedor.com/ dans le 18è arrondissement (rue des Bagnolets).

--------------------------------------LA TOURNÉE ---------------------------------

Montréal, le 14 mai 2001 et le groupe se prépare pour e grand départ! Après ce rêve vieux de 4 ans, ça se réalise enfin! Je ne suis pas certaine d'avoir toujours été convaincu que ce rêve se réaliserait, mais voici que les Kingpins y vont, et je suis prête à l'assuat! Notre vol s'arrête à Toronto pour quelques heures. Nous relaxons avec quelques jeux vidéo, mais Éric "Boum Boum" met une pièce de $2 dans le distributeur de billets et bloque la machine... donc, les jeux... c'est fini!!! Hahahaha... mais ce n'est pas grave, puisque notre avion décolle dans peu de temps...

Zurich, le 15 mai . Nous sommes arrivés à l'aéroport, Luca de LEECH Records nous attends et les Peacocks vont arriver bientot pour prendre leur vol vers Montréal! Nous les attendons avec impatience, et enfin ils arrivent et nous n'avons  que le temps de prendre une bière avec eux. Je trouve dommage qu'on ne puisse pas jouer avec eux en Europe, mais ils partent au Canada et nous laissent leur véhicule pour le voyage... Ce soir quand les autres dormait pour se rétablir, Bruno et moi avons décidé de prendre une bière au Sansibar où nous jouerons dans quelques jours. C'est un pub avec un bel atmosphere!Nous sommes resté chez Madlaina (et Nicole) Bruno, moi mêeme et Jonathan. Éric et  Josh sont resté chez Benno (de LEECH Records). Madlaina est la " leader" et  tromboniste du groupe Peek-a-Boo avec lesquels nous allons jouer au Sansibar (elle joue un role semblabe au mien au sein de son groupe). Elle est aussi ingénieur de son (comme moi)... de qualité!

Zurich, le 16 mai. Je me suis promené à Zurich. J'ai pris beaucoup de photos (aucune réussite... explications plus tard!!!) Il y a plein de bancs dans la ville de Zurich qui sont décorés et construits de façon différentes. J'imagine que pour les résidents ça doit être un peu chiant de voir les touristes prendre des photos et blolquer les passage à tout le monde... mais je ne pouvais pas résister!!! Nous sommes parti pour Paris très tard dans la soirrée. Comme ça je n'avais pas besoin de me soucier que l'on manque notre premier spectacle en Europe pour quelque raison (comme les encombrements, ou bris mécanique etc.) 

FRANCE:

Paris, le 17 mai. Somme arrivés très tot dans la banlieue Parisienne (vers 07h00) and avons pris un café en attendant d'appeler Fred Skarface (de NOCO)... Je ne voulais pas le reveiller trop tot! En même temps, nous étions dans un café où les gens pouvaient faire des paris sur les courses à chevaux... Je me suis dis "pourquoi pas" et j'ai miser FRF10 (environ C$2) sur les courses... Nous sommes ensuite parti chez Fred ramasser des "Let's Go To Work" format européen - je ne sais pas si vous avez remarquer, mais la version européenne est un peu différente de la version canadienne... Nous sommes ensuite parti vers Paris. Nous somme arriv au club "La Flèche d'Or" et ils nous ont dirigé vers un squat où l'on allait dormir pour les 2 prochains soirs. Une fois arrivé on a remarque un McDonald's pas loin qui vendait des hamburgers à FRF 5 (C$1) donc, sur notre budget, nous avons bouffé des burgers... J'ai aussi acheté une pinte de lait, mais le lait goute assez différent en France qu'ici (un fait que j'avais oublié depuis ma dernière visite en France en 1989). Nous commençons tous à jouer beaucoup de "baby foot" le soccer sur table... car nous savons que les européens y tiennent!

Paris le 18 mai. J'ai beaucoup marché à Paris aujourd'hui! J'ai montrer la Tour Eiffel, Notre Dame, l'Arc de Triomphe et le cimetière Lachaise à Josh et Jonathan.Le spectacle ce soir était absolument merveilleux! La salle était pleine, et les gens se sont raffolés! Un de mes anciens amis de Montréal est venu voir e spectacle et en même temps m'annoncer qu'il a eu une petite fille "Elfi" avec sa femme (qui ne pouvait pas être là car elle venait d'accoucher...) J'ai vérifié mon pari, et ai perdu mes FRF 10... dommage! Notre ami Fred est venu de Londres uniquement pour voir le spectacle, et son ami a pris un avion d'Italie uniquement pour venir nous voir aussi... Assez spécial! Encore un peu de Kickers (baby-foot).

Le Havre le 19 mai. Les gens d'ici apprécient les chansons plus énergiques... Le groupe qui a organisé ce spectacle "Bizness" sont biens, et très sympas. Laurent et sa femme nous ont préparé une bonne bouffe! Le club est assez particulier, et typiquement du "underground" Européen. C'est un petit café avec un sous-sol où il n'y a qu'un escalier et les murs sont fais en béton. Il y a assez de place pour 40 personnes, mais les spectacles en attirent parfois 200!  Il y a une table un Kickers en haut et un jeu de "flippers" (pinball) et un bar avec des gens hyper sympas! Le sous-sol ou l'on devait jouer était très petit et ce à quoi je m'attendais (car j'avais entendu parler des spectacles dans les cavernes de la scène "underground", et maintenant, nous y assisterions! Heureusement que c’était un spectacle qui se décida à la dernière minute, je ne peux pas imaginer jouer dans cette salle quand elle est pleine! Nous étions moins de 100 et avons tous beaucoup sué. Il y a avait beaucoup de punks et de gens de la scène au concert! Et un mec qui s’était grièvement blessé quand il s’est injecté avec un produit détersif! Il avait la peu d’allure brûlée, et il n’était pas complètement « là ». Mais une chose est certaine, il s’est bien amusé cette soirée, il a dansé avec tout le monde et semblait bien apprécier comme les autres spectateurs la soirée! Nous sommes restés dormir chez Pierre, car sa famille était en vacances. Nous avons très bien dormi (pas assez longtemps bien sur!) et avons bien bouffés. Je garde toujours un souvenir de « Chez Pierre » avec un petit jouet que j’ai récupéré dans la boite de « Frosties » (Frosted Flakes en Amérique.) J’ai dormi dans la chambre de la petite qui a 4 ans; le lit était un peu court (heh heh.)

BELGIQUE:

Kontich, Belgique le 20 mai. L’endroit est génial. Ce sont tous des volontaires qui y travaille… J’ai rencontré Klaas cet après-midi (celui qui a organisé le concert.) Il me rappèle un de mes nombreux oncles! Jonathan est trop anxieux de rencontrer son idole d’adolescence Dick des Subhumans, car ce soir, nous jouons avec Citizen Fish. Pour moi, c’est un plaisir, car j’admirais les paroles de Dick quand il était avec Culture Shock. À la fin de la soirée, Jonathan avait trop but et s’est écrasé dans le van pour dormir. Éric et Bruno ont passé une belle soirée à parler avec Dick et un des autres membres du groupe légendaire britannique (qui assumât notre première partie; en passant…) J’ai laissé mon autographe sur un des lits à double étage, si jamais vous êtes dans un groupe qui y passera! Mes amis de la Hollande étaient venus nous voir. Marcel et ses amis Peter et Jan Willem. Jon a laissé les clés dans la voiture et nous devons partir. Heureusement nous avons Bruno « Fonzarelli » qui nous ouvre la porte avec un cintre! Nous avons vu quelques photos de groupes que nous connaissions dans le backstage au Lintfabriek, incluant les Planet Smashers et les Peacocks! Il y a plein de vaches au bord des autoroutes en Belgique! Plus qu’ailleurs… Même au Canada et au Vermont! J’ai du me coucher dans le van, car mon bras devenait très fatigué à leur faire des « bonjours », une habitude de route enfantine que je n’ai jamais perdue!

 

Sur la route, le 21 mai. Nous avons passé par les Pays-Bas, donc j’ai pu acheter mes bonbons d’enfance préférés (Rademakers – Hopjes.) Je suis déjà venu en Hollande a beaucoup de reprises quand j’étais jeune car ma mère est hollandaise! Nous sommes arrivés à Gutersloh en Allemagne. Le petit pub s’appèle « The Bureau » et le décor est très spécial! Il y a un bureau sur le plafond avec un téléphone, des documents et tout ce que l’on pourrait trouver sur un bureau au boulot! Le propriétaire ainsi que le barman sont très sympathiques et nous offrent tout de suite à boire. Nous avons commencé tôt avec la spécialité de la maison, soit le « Happy Happy » c’est un mélange de Jagermeister et de Pernod… OOOuf, je ne sais pas comment décrire la saveur, mais je peux vous dire qu’après la dizaine que j’ai bu cette soirée (grâce au fait que Jon n’avait plus envie de boire après sa soirée en Belgique), je ne serai pas prête à y re-goutter pendant au moins quelques mois! Nous avons aussi joué beaucoup de « kickers » car la table était belle (et pas chère!) André, le punk qui avait « booké » la date était aussi bien sympa. On est resté chez Jurg, Carsten, Christian, etc. dans une grande maison très confortable.  Nous avons joué très longtemps et tout le monde au bar dansait avec nous! Ma voix est encore plus fatiguée qu’hier…

 

ALLEMAGNE:

Koblenz, Allemagne, le 22 mai. Nous sommes arrivés d’abord à la boutique de disques « True Love » qui me fait beaucoup penser à la boutique Stomp. Il y a de la musique et des vêtements « scenester » (pour les skins, rudies, mods, etc.) Nous avons été accueilli par Klaus, le propriétaire et Jan (de Black Pearl Records) est venu très vite nous emmener au bar le « Circus Maximus ».  Le concert était vraiment excellent, nous avons joué longtemps encore une fois et les avons fait danser! Les Peacocks avaient fait passer un message de bonjour pour nous via une copine ici. C’est toujours plaisant d’avoir des messages de nos amis quand on est sur la route! Les Peacocks étaient en tournée avec les Smashers à travers le Canada. Nous leurs avons laissé un message sur le mur au Lintfabriek (Kontich) ou il se trouve les photos de tous les groupes qui y ont joué (incluant les Kingpins, les Smashers, les Peacocks et bien d’autres.) Dans le backstage, je prenais encore des photos avec mon appareil et je me suis rendu compte que les chiffres montaient bien plus haut que ce qu j’avais dans mon film. J’ai donc arrêté de prendre des photos, j’ai ouvert l’appareil et voilà que j’ai découvert que le film n’était même pas embobiné dans l’appareil!!! Tout ce temps je prenais des photos à vide… Une histoire comique, mais c’est dommage d’avoir manqué de si belle photos! Nous sommes restés chez Jan, qui tient une chambre d’invité avec 8 matelas – équipé pour les groupes de ska!

 

Leipzig, Allemagne, le 23 mai 2001. Nous voici en ancienne Allemagne de l’Est et pendant quelques kilomètres avant d’arriver au club, nous passons ces usines en ruines à gauche et à droite. La ville est très grise quand on y rentre de ce coté. Le club Zorro se trouve dans un squat, anciennement une usine de radio. On s’est immédiatement mis à jouer au kickers en attendant le test de son.  Nous avons très bien bouffé (c’était des mets non seulement végétariens, mais « Veggan ».) Dans le club même il y avait un demi-van de VW ou nous avons mis nos disques et chandails à vendre. Les gens ont bien apprécié le concert, même si leur façon de montrer leur appréciation est de ne pas quitter la salle de concert… C’est difficile quand on ne le sait pas, on se demande pourquoi les gens ne dansent pas, mais nous avons eu un nombre miraculeux de danseurs pour l’endroit et prêt de 200 personnes dans la salle pendant la durée du spectacle ! Après notre spectacle, un DJ s’est mis à jouer de la musique disco jusqu’à 05h30!!! Nous devions partir pour Berlin à 07h00 et étions très fatigués!

 

Berlin, Allemagne, le 24 mai 2001. Kristof qui a organisé le concert ce soir nous a rencontré à la station de radio publique allemande (SFB) en centre-ville.  C’est un immeuble et des studios semblables à Radio Canada, mais muni d’équipement plutôt est-allemand. Le studio était très petit avec un seul microphone pour le groupe; nous avons joué trois chansons et ils m’ont interviewé en anglais et un peu en allemand. Kristof nous a ensuite amené voir quelques sites historiques, tels l’ancien mur de Berlin, quelques bâtiments russes, etc. De ces jours il y a plus d’argent investi dans l’économie de cette ville, on y voit donc certains immeubles plus modernes. Nous avons enfin pu faire une lessive (heureusement!) Le club « Tommy Weissbecker-Haus » est très bien. C’est un très grand squat, mais bien organisé ou les appartements sont encore individuels, et les emplacements partagés sont propres. Le club est nommé pour un mec qui s’est fait tiré par la police – tout est plus politisé ici qu’au Canada. Nous avons rencontré des canadiens qui voyageaient (de Calgary, Toronto et Ottawa.) Le concert était bien, les gens se sont amusés. Nous avons passé quelque temps au « kickers » dans le bar à coté! Nous avons dormi dans le squat en haut dans une petite chambre pleine de matelas.

 

Berlin, le 25 mai 2001. Journée de relâche. Je me suis énormément promené aujourd’hui. J’ai vu la ou le mur était, un petit musée vivant qui raconte l’histoire du mur, etc. Il y a quelques artistes qui voudraient laisser une partie du mur intacte, comme ça les gens n’oublieront pas. C’est une bonne idée – pas besoin de t’en parler tous les jours, tu peux le voir toit même quand tu traverse les rues… J’ai trouvé un petit magasin de disque dans le sous-sol d’un magasin de Doc Martens. J’y ai acheté quelques 45 tours de vieux ska traditionel. Josh a acheté un Fred Perry et un manteau Harrington. J’ai aussi dépensé un peu trop d’argent sur les souvenirs! Ça m’arrive! J’ai envoyé quelques cartes postales originales (avec un morceau du mur dedans…) à STOMP et à mes amis. Nous avons un petit 18 heures de route pour notre prochain concert à Narbonne, donc nous partons au courant de la soirée.

FRANCE:

Narbonne, France, le 26 mai 2001. Wow… le concert était plein à craquer, avec 1500 personnes quand nous avons joué! Nous avons passé beaucoup de temps avec Dr. Ring Ding. Nous avons aussi joué avec Marcel et Son Orchestre, Komando Moriles de Catalogne - une région de l’Espagne, ainsi que K2R Riddim. La foule était très énergique pour nous! La ville ed Narbonne est magnifique! Il y a une cathédrale près de l’auberge de jeunesses ou nous sommes restés qui est superbe! Les gargouilles sont anciennes. Il fait beau ici – trente cinq degrés Celcius 35C. Nous sommes sur la Méditerranée.

Perpignan, France, le 27 mai 2001. Béatrice, propriétaire du club le Crockmore est magnifique! Son père nous a fait une excellente bouffe et nous avons passé deux belles journées avec elle, ses chiens (Louis et Nuts) et ses amis Stevie et Pascal. Le décor du club est gothique et charmant. Ça paraît que quelqu’un s’occupe bien du club et y met beaucoup d’amour! Il faisait très chaud, mais, encore une fois, tout le monde a dansé malgré cette chaleur! Le lendemain, nous sommes allés à la plage à Canet sur Roussillon se baigner dans la mer!

Toulon, France, le 29 mai 2001. Je dois absolument vous mettre des photos de cet endroit! La batterie se trouve par dessus la porte de secours. C’est le plus grand « riser » qu’on a vu à date pour une batterie! Tout le monde pouvait voie la star du soir – Éric « Boum Boum »! La bouffe dans le resto en haut est excellente! Jean-Philippe s’est bien occupé de nous. Il est DJ d’une émission de ska. Ce soir, je me trouve seule dans une chambre – pour la première fois de la tournée! L’atmosphère de fête a reignée cette soirée. Ça sera la folie quand on revient la semaine prochaine!

  SUISSE:

Bale, Suisse, le 30 mai 2001. Ce soir nous jouons avec Reel Big Fish des Etats-Unis.

JE CONTINUE LA TRADUCTION PEU A PEU… VOICI LA CONTINUATION EN ANGLAIS…

May 30th Basel, Switzerland. Tonight we play with Reel Big Fish. A couple hundred kids showed up for the show. We arrived right before doors opened (oh well, forget about sound check I guess…). The organizer was good to us (does this sound repetitive? It might, but it is absolutely true… people treated really well in Europe, with lots of respect…)… We arrived late because there may be a lot of “Ausfahrt” (exits) on the highways in Switzerland, but not many “Einfahrt” (entrances)… so we had a detour or two to take after filling up on the side of the highway!!! But that’s not as bad as the opening-opening band “The Fairlanes” who never made it till 11PM… something about a late plane, then a delayed train, etc.! The show went very well, I did merch and talked a bunch with Reel Big Fish’s merch guy Matt, he’s really nice. The kids seemed to really dig what we were doing (lots of dancing)… and Jon stage dove during the RBF set (I later heard that they specifically requested from the bouncers not to allow any stage diving… heh heh heh…) What a long drive we had from Toulon though… I’m so burnt! And it is IMPOSSIBLE to credit my VISA anywhere on this continent… aaaargh, when is that going to become a standard request… You know, you have this cash on you in a foreign country and you want to put it onto your credit card (cause frankly 19% interest is ridiculous…) and there is no way to do it… People in banks look at me like I’m asking for something unreasonable… Stupid credit cards, guess they’d rather charge me more interest than make it easy for me to pay… So there, that’s ONE of my several credit card rants… “Don’t even get me started!”

May 31st Wil, Switzerland at La Remise. What a great looking club… There are flames halfway up the 20’ high walls… So my black dress with the red and yellow trim will be perfect! The outside of the club is full of graffiti on the outside, but by now we are used to that because almost all the places we’ve played at are completely graffiti-ed (particularly the squats). We are playing with Reel Big Fish again. This time the Fairlanes are here… The club is fantastic, it sounds good and looks great! We played really well, and the kids danced their hearts out again for us… They made these beautiful laminates for the show (Thomas from Skalendar wanted mine.,.. but hell, we don’t get nice lammies like this, so I’m keeping mine as a souvenir.. sorry!!!) We hung out late with RBF, I talked with their sound-man Tom for a long time, and I hung out with Lutzi, Julian and the crew drinking for a couple of hours after the show! We drove back to Zurich that night and stayed at Madlaina’s & Benno’s places.

  June 1st Zurich, Swizterland. Lazed around until noon… Someone wrote a stupid comment in the guestbook and I was all flabbergasted by it… It was a couple of days old, but I removed it (yeah, I know some of you will complain about censorship, but when someone posts something that is completely untrue, far fetched and just bad, I worry because I think maybe people who don’t know us might take it seriously and actually think we make really bad jokes in poor taste while on stage…) And besides, isn’t it the tabloids’ job to make up untruthful and hurtful stories about people? Why not leave it to the professionals… After I fixed the guestbook thing I went out to buy some groceries. Zurich is NOT like any Canadian city… It is a giant maze made up of intersections with 6 directions at each of them… so I got lost on my way back… It took me 20 extra minutes to get home from 2 blocks away, plus I had to ask for directions (in German) three times… eeeegads… For some reason I am feeling really lonely and sad today… hmmmmmm… oh well! I hung out by myself before the show and played some kickers and after a couple of beers I felt lonely (and NO, that is NOT The solution to feeling lonely, I was also convincing myself that I was being a big poo and needed to snap out of it… matter of fact alcohol usually just makes it worse!) The show went GREAT! Madlaina’s group Peek-a-Boo were doing their CD launch and had only gotten the manufactured CDs in that day… phew, talk about under the wire! Lutzi and Julian (who brought his girlfriend this time) were there again, so we hung out after the show. They’d been to the “Deconstruction Tour” earlier that day. I think it’s sort of the equivalent of the Warped Tour but in Europe… I also met Peacocks Hasu and Simon’s brother (aka Admiral James T.)… I was all thrilled to meet him and jumping around and happy, cause those guys make me happy and I missed them a bunch; he probably thought I was nuts… 

June 2nd Chur, Switzerland. This gig is up in the mountains. As we drive through Switzerland into the Alps, I now understand why the Peacocks weren’t so impressed by our Rockies… I can’t explain it really; you need to experience it for yourself (both the Rockies and the Alps). The Rockies are really spectacular because you drive into them and they grow and grow as you get closer. But when you are heading West (or East) you simply drive through them. The mountains themselves are beautiful because they are young and jagged. What makes the Alps so cool is that they are spotted with little villages. They are much higher, though they don’t necessarily appear to be because the roads climb gradually, but they are much more picturesque… The Safari Beat Club is a really cool club. You can tell that a lot of thought, and a lot of care, has gone into the place. The walls and bar and ceiling are covered with eclectic cool things that you won’t find elsewhere… Mike & Spike who run the place are very nice. We have to drop by the police station to get a permit to drive into the old city (it’s all pedestrian, no vehicles unless you have special permission) Mike also owns the restaurant upstairs called the Safari Eat Club (!!!!!!!) I tried ostrich for the first time in my LIFE… yummy! We had a great show and signed lots of autographs after! Lutzi and Julian (& girlfriend) were there again and they brought their friend Raphael with them. He’d been sick the last couple of days, but he was the number one Kingpins fan in Switzerland (he even pulled out a Let’s Go To Work” original release – not the Euro one…) and even a Watch Your Back. I signed all his stuff, gave him a signed poster and we got to talk a bit… He danced the whole show… He said we were the best, and that there should be more “true” people like us… That was pretty cool in my books, and I’m glad he got to see how much we loved what we were doing! YAY…. Earlier I’d been playing kickers. They had a two-player table (with only two handles for each player, one with the goalie, and one with 2 forwards) and the barmaid at the back wanted to play against me. I won, but I think I was lucky – or just well practiced from playing every day for the last week! She was absolutely drop-dead beautiful and super nice! As a matter of fact, the entire staff was great! Gush, gush… We drove back to Zurich that night (after dropping Lutzi off on the way back) and got home pretty late…

  June 3rd Slept a LOT!!!  I walked up the mountain in the middle of Zurich with Nicole (Madlaina’s roommate) to the ruins of an old castle… cool… We could see the Alps, and there had been a snowfall at 1500 meters so the Alps were snow-covered – almost postcard-ish! Nicole showed me one of the squats in Zurich. It is an old bordello. It seems the whore-house went bankrupt (now how does that happen…???) and the house was abandoned. Some squatters moved in and have an agreement with the landlord that they can live there until it’s sold… There is an outdoor swimming pool, a Jacuzzi, 5 or 6 closed bedrooms… geeez.. There’s a lot to be said for squatting in Zurich… I watched some German TV and got to see some special on Blink 182 on MTV… strange to be watching that in Europe… I fell asleep at 10PM and slept like a baby! I am so tired…